RTL

Frédéric Bastien

Je dirais que Marylène incarne pour moi la beauté, c'est sûr, mais surtout, et avant tout la vraie gentillesse. C'est—à-dire, comme l'écrit Larousse : qui plaît par sa délicatesse et son charme. Fan de RTL Télévision, j'ai passé des heures à suivre ses interventions, ses émissions, persuadé depuis toujours, parce que je suis avant tout homme de radio que ce média lui conviendrait très bien, parce qu'à ces différentes qualités, il faut y ajouter la convivialité...qui passe magnifiquement par les ondes radiophoniques. 
Et puis, elle ne le sait sans doute pas, mais en septembre '91 quand naissait Bel RTL et que, reporter je sillonnais nos belles régions, quand les gens rencontrés me parlaient de RTL, c'était à tous les coups pour avoir des nouvelles de Marylène, ou obtenir une photo et en tous cas émettre le souhait de la revoir très vite à l'écran...ce qui, à l'époque n'était plus le cas.

Frédéric Bastien
Animateur
www.belrtl.be

Georges Lang

A la plus populaire des animatrices de télévision.
Des anecdotes concernant Marylène, il y en a autant que d'émissions que j'ai pu animer en sa compagnie. Tout a commencé, bien évidemment avec Citron-Grenadine où nos fous-rires complices décontenançaient parfois le producteur de l'émission Jacques Harvey. Il est vrai que j'étais à l'époque un brin provocateur et que Marylène était pour moi une "bonne cliente",  démarrant au quart de tour pour éclater de rire, tout cela bien sûr en direct et en compagnie de nos petits amis : les enfants invités sur le plateau. J'ai beaucoup aimé cette époque où, avec la complicité de Michèle Etzel et Jean-Luc Bertrand, nous formions une solide équipe. Je me souviens que Marylène était très gracieuse, toujours souriante et qu'elle préparait avec minutie les séquences qui lui étaient confiées.
Par la suite, je lui ai demandé d'assurer les traductions d'artistes que j'avais rencontrés pour Chewing Rock, comme Emmylou Harris ou Linda Ronstadt. Elle se prêtait au jeu du voice-over avec gentillesse et talent, me demandant en échange des cassettes de mes émissions de country sur RTL, car "ça la rendait joyeuse" me disait-elle. Un jour, j'ai produit une émission de rétrospective sur l'Eurovision à Luxembourg et elle m'avait complètement "bluffé" par son professionnalisme. Rien d'étonnant donc que Jean Stock, un peu plus tard, lui ait confié la présentation des infos du soir sur la chaîne de RTL en France. Marylène ne fait jamais les choses à moitié, elle donne toute son énergie et toute sa gentillesse. Les souvenirs que j'ai d'elle à bord du Train des Jouets sont restés intacts dans ma mémoire : Marylène est une star dans le cœur des téléspectateurs qui l'ont regardée à travers la petite lucarne, les mains se tendent vers elle, et jamais elle ne les repousse, répondant à chacun avec son sourire. Et puis, il y a eu nos opérations extérieures nombreuses où, là encore, sa popularité pouvait se mesurer, nos longues discussions dans les couloirs de la Villa Louvigny, le brin de muguet offert le 1er mai, jour de son anniversaire (quand je n'oubliais pas !), notre expérience du démarrage de M6 à Paris. 
Depuis que RTL a éclaté sur plusieurs sites, je revois Marylène moins souvent, mais c'est toujours une joie lorsque j'apprends, par exemple qu'elle est présente, comme moi, à la Garden Party de RTL Group à Luxembourg, ou bien encore que je la reverrai bientôt chez mon fidèle ami Oscar Guzman qui va organiser un repas nous réunissant tous prochainement. Il y a deux choses pour lesquelles Marylène doit m'en vouloir un peu : la première, c'est d'avoir interviewé John Forsythe (Lord Carrington dans la série TV 'Dynastie") à Los Angeles à l'occasion de la remise d'un Lion Ailé pour les 30 ans de RTL-Télévisison. La seconde, c'est de ne pas encore avoir écrit un petit mot sur son site internet, par manque de temps. Mais, cette fois-ci, c'est fait ! Marylène, je te félicite pour tes trente ans de carrière, tu mérites un Grammy, un Emy, un Oscar, un César, un Sept d'Or, un Award  pour ton talent, ton sourire, ta gentillesse, ta popularité.
Tu ne me croiras pas si je te dis que parfois, sur l'autoroute A4 que j'emprunte toutes les semaines entre Paris et Luxembourg, je donne un petit coup de Klaxon à Verdun en l'honneur de la fille de la Meuse la plus populaire que Télé-Luxembourg, RTL-Télévision, RTL-TVI et RTL 9 aient jamais eue sur son antenne.

Georges Lang
Animateur
www.rtl.fr

Myriam Lafare

J'ai rencontré Marylène alors qu'elle travaillait à la fois sur RTL Luxembourg et M6.  Nous avons fait connaissance sur la chaîne française. A l'époque j'y étais scripte et songeait déjà à passer devant la caméra. J'ai le souvenir d'une magnifique jeune femme extrêmement sympathique, très abordable, pas star pour deux ronds. Nous n'avons pas tardé à sympathiser. Je lui avais parlé de mon envie de faire de l'animation, elle n'a pas hésité une seule seconde à m'encourager. C'est vraiment quelqu'un de très bien.  

Myriam Lafare
Ex-animatrice sur RTL TVI et M6 - Propriétaire du restaurant "Tom Yam" à Bruxelles (Ixelles)
www.tomyam.com

Agathe Lecaron

Marylène je ne la connaissais pas avant d'arriver en Belgique. Je me suis vite rendue compte que c'est un véritable mythe ici ! Je ne connais pas un homme autour de moi dont elle n'a pas été le fantasme.
Pour moi, son succès réside surtout dans la douceur qu'elle dégage, sa gentillesse, et sa grande capacité à être elle-même et à ne pas jouer un rôle. D'autres devraient en prendre de la graine !

Agathe Lecaron
Animatrice
www.plugrtl.be

Brigitte Mahaux

C'est le premier sourire que j'ai rencontré dans les couloirs de la Villa Louvigny...
Toute jeune présentatrice, venant de réussir-  je ne savais trop comment -  le concours de speakerines, j'ai eu royalement zéro jour pour apprendre les us et coutumes de RTL Luxembourg, la "grande famille" de l'époque...  Jacques Navadic estimait qu'on n'apprend jamais mieux qu'en se jetant à l'eau !!  Heureusement, Marylène était là: bienveillante, attentive, complice, me prodiguant de nombreux conseils de tous ordres. Sa profonde gentillesse a guidé mes premiers pas. Une vraie pro que j'ai vue s'adapter à toutes les situations, à toutes les émissions spéciales et autres. Marylène, merci à toi.

Brigitte Mahaux
Ex-animatrice sur RTL Télévision - animatrice sur Musiq'3

Marie-Christine Maillard

C'est une des plus grandes stars de la télévision belge si pas la plus grande et c'est pourtant la personne la plus "nature" que je connaisse .Certains présentateurs et présentatrices feraient bien parfois de prendre quelques leçons de modestie auprès d'elle. Je me souviens l'avoir croisée une des toutes premières fois avenue Franklin Roosevelt dans les premiers studios de RTL TVI et avoir été impressionnée par sa gentillesse, elle m'a tout de suite appelée par mon prénom en toute simplicité. Quant à sa façon de présenter, elle est unique car elle est à la fois très professionnel mais elle ne "sur"joue pas, elle présente comme elle "est». Bref je lui souhaite encore une longue carrière car c'est une grande dame de la télé !

Marie-Christine Maillard
Ex-animatrice RTL et chanteuse

Philippe Malherbe

Marylène, pour moi c'est la star des stars. En fait, quand je suis arrivé à Luxembourg il y a vingt-cinq ans, Marylène était une vraie star et je me souviens même d'un jour où j'ai dû la protéger de la foule tellement les gens l'oppressaient.
C'est - je pense - la plus grande star que RTL n'ait jamais connu.

Philippe Malherbe
Journaliste
www.rtltvi.be

Christophe Giltay

Je me souviens de ma première rencontre avec Marylène...C'était mon premier jour à RTL et c'était aussi le jour de son anniversaire. Je me souviens que le soir, un grand concert  RTL était organisé sur la place du Glacis à Luxembourg (une sorte de contre concours Eurovision organisé cette année-là par la RTBF). Bien entendu, Marylène en était la reine.  A la fin de la journée le présentateur du JT, Philippe Malherbe m'invita à le suivre au concert, c'était à deux pas de la rédaction, "  Viens, tu vas comprendre ce que représente RTL pour les gens..."
C'est la première fois que j'ai franchi sans problème un barrage de police en prononçant ces mots magiques "  je travaille à RTL". Dans les coulisses sous les tentes, je vis Linda de Suza qui embrassait une jeune femme brune, grande, sexy, superbe...    
" Marylène tu es magnifique...Bon anniversaire !" Il y avait des fleurs partout, je restais l'air étonné au milieu du couloir, une maquilleuse m'a lancé avec respect : "C'est Marylène... c'est notre star, je vais te présenter». Elle s'est retournée, elle m'a souri ... j'ai tout de suite compris qu'en dépit de l'admiration que tout le monde lui portait ...elle n'aurait jamais la grosse tête.
Marylène a toujours eu une aisance extraordinaire à l'antenne, elle crève littéralement l'écran. Le jour de l'an 1988, Martin Igier (aujourd'hui à France 3 Lille) présentateur du JT du canal français (RTL Télévision séparé de RTL-TVI depuis septembre 87), lui a proposé de présenter le journal du nouvel an avec lui... Elle s'en est acquittée avec beaucoup de glamour et de sérieux. Deux ans plus tard, un nouveau directeur de l'info Hugues Durocher eut connaissance de cette expérience, il se fit apporter la cassette et subjugué décida sur le champ de faire de Marylène la Christine Ockrent de RTL Télévision qui allait devenir RTL Lorraine. Il faut se souvenir qu'à l'époque Marylène était encore très " paillettes", elle avait enregistré un clip, Ciné-Télé-Revue lui avait consacré un numéro Spécial, un moment, elle avait même pensé jouer dans une série américaine... Et là le pari fou... Marylène en tailleur Chanel, présentant les news à la manière des journalistes américaines. L'ambition d'Hugues était de faire du JT de RTL, devenu le " 40 minutes", une sorte de référence de l'info régionale. J'ai eu le grand bonheur de participer comme chef d'info à ses premiers journaux. Elle s'en est sortie comme un chef, bien sûr à l'antenne, mais aussi sur le fond, bossant dur pour montrer aux journalistes que ce n'était pas qu'une star qu'on avait mis à l‘antenne, mais une vraie journaliste. Quinze ans plus tard j'en reste bluffé. J'ai quitté ensuite la Lorraine pour participer à la création de Bel RTL en Septembre 1991. J'ai revu souvent Marylène notamment à Paris, quand l'aventure RTL Lorraine devenue RTL 9 a commencé à tourner au délire puis au naufrage. Installé au CNIT à la défense, la petite chaîne Lorraine se voulait concurrente des grandes chaînes françaises... on sait que tout ça s'est terminé par le licenciement du personnel et le rachat de RTL9 par le groupe AB.
Comment dire... Marylène ne peut pas devenir une vedette parisienne, déjà sa courte expérience de M6 ne lui a laissé que des mauvais souvenirs. Marylène est une authentique vedette de RTL Télévision, une chaîne sans équivalent, ni tout fait nationale, ni tout à fait régionale, une chaîne profondément ancrée non pas dans un terroir mais dans une population. Population Lorraine en France, Wallonne en Belgique, souvent ouvrière, à la vie difficile mais au cœur généreux qui s'est toujours reconnue dans Marylène. La comparaison n'est pas une raison mais je pense que la popularité de Marylène dans nos régions peut s'apparenter à celle d'Adamo ou de Frédéric François, un merveilleux mélange de charme, de talent et de simplicité.
Charme, talent, simplicité...c'est pour ça que les gens l'aiment... Et c'est pour ça, Marylène, que depuis cette première rencontre en 1987... je t'aime !

Christophe Giltay
Journaliste
www.rtltvi.be

Fabrice Brouwers

Ah, Marylène ... je m'souviens ... Citron-Grenadine ... et Jean-Luc ... et patati et patata ..." : quand on s'est vus la première fois, oui, comme tout le monde, je t'ai dit tout ça !
Je pensais bien que tu devais en avoir assez de toutes ces déclarations pas plus originales les unes que les autres !Oui, ... mais je ne pouvais pas faire autrement. Je devais te témoigner de toute l'affection que j'ai pour toi. Parmi mes grands plaisirs depuis que je travaille dans l'audiovisuel, il y a celui d'aller saluer ceux qui ont participé à la construction de l'adulte que je suis devenu. Leur dire à quel point ils m'ont chargé d'ondes positives dans mon enfance et mon adolescence.
Alors voilà, j'ai exorcisé, c'est fait, je t'ai parlé de toi au passé; STOP - je peux envisager le présent ... et le futur.
Que dire ? On se connaît peu, on se croise rarement mais on s'estime "pour de vrai" dans ce métier où le faux est roi. Alors moi, pour ma St-Nicolas, ce que je voudrais c'est UNE fois, ne serait-ce qu'une SEULE petite fois travailler avec toi. Je ferai mon maximum pour t'épater ! Tu sais, comme le bambin qui veut montrer à tout le monde à quel point il fait bien du vélo sans les p'tites roues !
Paradoxe : "les p'tites roues" qui m'ont donné un peu d'assurance pour démarrer dans ce métier ... tu les as partiellement fabriquées ... Je t'embrasse tendrement, à très vite.

Fabrice Brouwers
Animateur
www.belrtl.be

Pierre Bail

La première fois que j'ai vu Marylène, je l'ai trouvée très jolie.... On peut aussi dire qu'à l'époque les animatrices de RTL étaient vraiment des stars... Ce n'est plus pareil maintenant.
De ces stars, Marylène est la plus jolie, la plus souriante et une des plus talentueuses.
Elle fait partie de l'histoire de RTL. J'espère qu'elle y restera encore longtemps.

Pierre Bail
Animateur
www.belrtl.be

Espace Fans

Newsletter