Marylène de retour pour un soir sur RTL TVi

A l'occasion de la « Journée Mondiale de l'Animal », RTL TVI propose une émission spéciale avec en bonus, un retour qui sera sans doute très apprécié des téléspectateurs, celui de Marylène.

La « Journée Mondiale de l'Animal », c'est un peu un prolongement de "La Main à la Patte". Quel souvenir gardes-tu de cette émission?

C'est une période de ma vie professionnelle que j'ai énormément appréciée. D'une part, en raison du travail que j'avais à y faire : reportages et plateaux en pleine nature, sujets passionnants dans un univers authentique... Et aussi sur un plan purement humain, car j'ai vraiment eu la chance de travailler avec une équipe formidable. Les premières images qui me reviennent en mémoire, quand je pense à ces années-là, ce sont les visages de tous ceux qui m'ont accompagnée dans cette belle aventure : caméramen, ingénieurs du son, réalisateurs, producteurs... Et surtout nos incontrôlables fous-rires, en pleine campagne, dans des situations souvent inattendues...

Qui a eu l'idée de ton retour pour cette émission spéciale ?

Je crois savoir qu'il s'agit d'une idée de Boris Portnoy, patron de Keynews TV, qui a été accueillie favorablement par Stéphane Rosenblatt, directeur des programmes de RTL-TVI. J'avais déjà présenté trois éditions de la « Journée Mondiale de l'Animal » en 1998, 1999 et 2000. Mais la nouveauté, c'est que je vais co-présenter l'émission cette fois avec Sabine Mathus. C'est une surprise, car il est vrai qu'on n'associe pas souvent deux filles ensemble à l'antenne, mais pourquoi pas ?

Tu es habituée des duos car tu partages toujours l'antenne avec Jean-Luc Bertrand sur RTL9. Est-ce facile de se partager une émission?

Tout dépend, en fait, de la relation que l'on a avec le co-présentateur ou la co-présentatrice... Si le courant passe bien et que l'on se respecte, il n'y a pas de problème. Avec Sabine, je n'ai absolument aucune crainte car c'est une fille très cool et généreuse.

Tu connaissais Sabine avant l'émission ?

On se connaît, oui bien sûr, car on s'est rencontrées à différentes reprises au cours de nos parcours professionnels. Cela dit, on ne se côtoie pas vraiment puisque Sabine vit à Bruxelles et moi à Metz. Mais on a toujours eu, je pense, une estime mutuelle et une sympathie spontanée, l'une pour l'autre.

S'agit-il d'une première pour toi, de former un duo 100% féminin ?

Oui, je pense... Je cherche rapidement dans ma mémoire, mais je ne vois pas de précédent.

Pourquoi as-tu accepté d'être à nouveau associée à une émission animalière?

Comme je te l'ai dit, j'ai adoré travailler pour « La Main à La Patte », durant six ans... C'est donc une vraie joie pour moi de renouer avec le milieu animalier et, par la même occasion, avec toute une partie de l'équipe que j'ai côtoyée durant cette époque. Les retrouvailles vont être chaleureuses, je n'en doute pas, et je m'en réjouis déjà !

La téléréalité sera aussi représentée par des membres de la Star Academy et de Secret Story. Entre-nous, tu les connais ?

(Rires) Pour avoir vu leurs photos dans la presse, ou les avoir croisés dans des soirées « people », oui... Mais pas davantage.

Et après cette émission, aurons-nous la chance de te retrouver plus fréquemment sur RTL TVI?

Ce n'est pas à l'ordre du jour pour le moment. Mais je suis déjà très heureuse de faire ce « come back » le 5 octobre sur les écrans belges !

Dernière question, tu es aussi à présente sur... Facebook (Rires). Pourquoi?

J'étais très réticente à cette idée... Mais des amis m'ont persuadée qu'il fallait y être, alors je me suis inscrite. C'était en juillet et aujourd'hui, j'ai déjà plus de 1000 amis virtuels, incroyable non ? En tous cas, c'est un fabuleux moyen d'échange et de partage... Les gens sont très réactifs, et sur tous les thèmes. Il a suffit, par exemple, que je regrette l'arrêt de la série « Dr House » dans une petite phrase, pour qu'une personne m'envoie aussitôt tous les épisodes existant en DVD... Super sympa, non ? En tous cas, merci Alain. (Rires) « La journée mondiale de l'animal » le 5 octobre à 20h20 sur RTL TVI.

Propos recueillis par Fabrice Staal - Photo : F. Staal