Je prépare le centenaire de ma grand-mère

Marylène prépare ses vacances avant une rentrée chargée pour le plaisir des téléspectateurs. Quelques surprises sont en préparation. A l'aube de ses vacances en France pour l'anniversaire de sa mamy, Marylène nous fait part de ses projets pour cet été et de sa participation à « Défi pour la Terre », le projet écologique de Nicolas Hulot.

Alors Marylène, quels sont tes projets pour cet été 2006?

En Juillet, je serai à Biarritz, au Pays Basque, une région que je connais bien et que j'affectionne tout particulièrement, pour célébrer un évènement exceptionnel qui rassemblera toute une partie de ma famille qui vit là-bas : le centenaire de ma grand-mère paternelle qui est née le 21 Juillet, jour de la fête nationale belge !... Je ne la vois pas souvent et je suis vraiment impatiente de la serrer dans mes bras. Nous avons prévu de lui offrir une superbe fête... Il y aura beaucoup d'émotion, de champagne et de sangria !

Quelle recette d'été pourrais-tu partager avec nous ?

En été, si je suis à la mer, j'en profite pour faire une cure de poisson, de coquillages et de crustacés. C'est très bon pour la santé, et pour la ligne !... Une recette ? Du poisson en papillote : celui de votre choix, avec un filet d'huile d'olive, un peu de jus de citron, des petits dés de tomates, des épices ou des herbes fraîches selon votre goût... Moi, j'adore la coriandre ! Huuummm !!!...

Quels sont tes loisirs d'été ?

Faire ce dont j'ai envie, à la minute où j'en ai envie. C'est ça le plaisir des vacances, non ?... Si je décide, le matin, de faire une longue balade après mon petit déjeuner, j'enfile un jogging et des baskets et je pars marcher deux bonnes heures en bord de mer, qu'il fasse beau ou que le temps soit gris et pluvieux, cela m'importe peu. Je respire l'air marin à pleins poumons et cela me revigore. J'adore laisser mon esprit vagabonder en regardant les vagues se briser sur les rochers... Après, petite sieste au bord de la piscine avec un bon bouquin (j'en emporte généralement 3 ou 4), puis quelques longueurs avant le déjeuner. L'après-midi, ça peut être shopping, visite touristique ou farniente. Les soirées, je les passe plutôt en famille car je dois répondre à bon nombre d'invitations de mes cousins et cousines !... Fais-nous partager la recette de ton cocktail préféré... J'ai un petit faible pour le « Pina Colada », ça me rappelle mes vacances en Californie : rhum blanc, crème de noix de coco et jus d'ananas, avec de la glace pilée et servi très frais, c'est un régal !... Décorez avec une tranche d'ananas frais et une cerise au marasquin !

Comment aimes-tu te détendre ?... Es-tu plutôt thalasso, méditation ou autres ? On attend tes conseils...

La thalasso, j'adore !... Je l'ai déjà testé plusieurs fois en Bretagne et à Biarritz. J'en reviens toujours dans une forme éblouissante ! La dernière fois, j'ai surtout apprécié les massages orientaux que j'avais choisis dans mon programme, en compléments des soins marins. On se sent tellement léger après... La méditation, c'est aussi un exercice qui permet de se ressourcer... Face à l'océan, le matin très tôt, avec pour seule compagnie les oiseaux marins, ou à la tombée du jour en regardant le soleil se coucher. Ce sont des moments de pur bonheur et de totale sérénité qui nous rapprochent de l'essentiel...

Quel genre de vacancière es-tu ?... Piscine ou mer ? Bungalow ou hôtel ? Bronzette sur la plage ou planche à voile ?...

De moins en moins « bronzette » et de plus en plus curieuse des richesses de la région ou du pays que je visite. Si je pars à l'étranger, je veux m'imprégner au maximum de la culture locale, goûter tout ce que je ne connais pas, visiter les endroits les plus inattendus loin des circuits touristiques un peu trop encombrés... Mais je dois avouer que je suis plutôt « hôtel » que « sac à dos », l'aventure a ses limites avec moi !...

Vas-tu faire du sport cet été ?... Si oui, lequel ?

Dans la mesure du possible, je choisis toujours un hôtel avec piscine, car j'adore nager et je ne m'en prive pas. D'après mes précédentes réponses, vous aurez pu remarquer aussi que je marche beaucoup lorsque je suis en vacances, c'est le moment idéal pour oublier la voiture !... Mais en dehors de ça, je ne pratique pas de sport particulier. Ah, si !... L'« apérobic », mais avec modération... (rires).

Vacances en famille, en amoureux ou en solo ?...

Cette année, en famille, autour d'un énorme gâteau d'anniversaire surmonté de 100 bougies, et aussi pour quelques soirées typiquement basques qui promettent d'être mémorables... Là-bas, les gens ont un sacré tempérament !

Récemment, tu t'es engagée dans l'aventure du « Défi pour la terre », lancé par la Fondation Nicolas Hulot. Pourquoi ?

C'est vrai !... Je me suis engagée, comme d'autres personnalités (Benoît Poelvorde, Philippe Geluck, Philippe et Alain Soreil, les frères Taloche,...), pour soutenir cette grande opération qui sera lancée officiellement en Belgique, à l'automne prochain, mais qui est déjà en partie « sur les rails »... Pour en savoir plus, vous pouvez visiter les sites www.defipourlaterre.org ou www.defipourlaterre.be. L'objectif est de mobiliser un maximum de personnes autour d'un enjeu essentiel : réduire notre impact écologique, souvent désastreux, sur la nature et l'environnement, afin d'endiguer le plus vite possible les dégâts parfois irrémédiables causés à la planète. Chacun peut y participer. Il suffit pour cela de s'engager à modifier son comportement à travers des petits gestes très simples qui font partie de notre quotidien : par exemple, ne pas utiliser sa voiture quand ce n'est pas absolument nécessaire, éviter de laisser des appareils électriques en état de veille, trier ses déchets ménagers, etc... Un compteur est installé sur chacun des sites de l'opération et je dois dire que les belges sont très en retard par rapport aux français dans cet engagement pour un pacte citoyen. Il faut absolument que la mobilisation soit forte pour gagner ce pari. Je lance donc un appel à tous ceux qui veulent nous rejoindre dans cette aventure : adhérez au défi pour la terre, en quelques clics vous pourrez peut-être changer bien des choses...

Quel est ton rôle dans cette grande opération ?

Un rôle médiatique avant tout : faire passer le message auprès du plus grand nombre, informer, convaincre, sensibiliser autour d'une cause dont certains ne mesurent pas encore suffisamment tous les enjeux... La campagne se déclinera sous des aspects très différents et j'imagine que les responsables de l'organisation feront appel à nous à chaque fois que cela pourra être utile...

Du neuf, côté télé, pour la rentrée ?

Il devrait y avoir probablement une émission de la série « à tout prix », mais je ne peux pas en dire plus pour le moment, tout change parfois tellement vite... Je préfère attendre une confirmation officielle avant d'en parler. Et puis, ce sont les vacances, non ?... On reparlera de tout ça à la rentrée. En attendant, je compte bien profiter de l'été !

Propos recueillis par Fabrice Staal - Photo : F. Staal